- Daniel Tison – Regional Director – Winwise
- Arnaud Auroux – Winwise

Seconde session depuis le début des TechDays et voici encore un projet qui est toujours à l’état de béta et croyez-moi, ça a l’air vraiment pas mal.

Le but de Microsoft Sync Framework est de mettre à disposition vos données peu importe le lieu où vous vous trouvez et peu importe le système que vous utilisez. Cette plateforme de synchronisation permet la collaboration et l’accès hors connexion pour les applications, les services et les périphériques. La possibilité de synchroniser vos données est possible grâce à des fournisseurs qui prennent en charge des source de données. Le framework propose trois fournisseurs qui couvrent trois types de source de données différents :

  • Fournisseur de synchronisation pour ADO.NET : donc toutes sources de données.
  • Fournisseur de synchronisation pour les systèmes de fichiers : donc tout fichiers et dossiers.
  • Fournisseur de synchronisation pour SSE : donc toutes extensions SSE dont RSS et ATOM.

Cependant le système de fournisseur ne s’arrête pas là car vous avez la possibilité de créer votre propre fournisseur de synchronisation (de préférence basé sur un des fournisseurs proposé par la plateforme).

Microsoft Sync Framework introduit aussi la notion de participants. Un participant est la combinaison d’un fournisseur et de son Réplica associé. Quand au Réplica, c’est le référentiel des informations à synchroniser, c’est à dire un dossier contenant des fichiers, un service web, etc. La plateforme prend en charge trois types de participants :

  • Participants complets, ce sont des participants qui peuvent exécuter Microsoft Sync Framework (exemple : les portables et les pda).
  • Participants partiels, ce sont des participants qui pourront enregistrer des données mais qui ne pourront pas exécuter directement Microsoft Sync Framework (exemple : une clé USB, etc).
  • Participants simples, ce sont des participants « bêtes » qui sont capable de communiquer des données mais impossible d’y stocker des données et encore moins d’exécuter Microsoft Sync Framework (exemple : un flux RSS).

Petit bonus, le programme SyncToy qui a été présenté. SyncToy qui a été re-développé avec la technologie Microsoft Sync Framework (si je me souviens bien) permet de synchroniser des dossiers et/ou ordinateurs très facilement. Plus impressionnant, Arnaud a développé en 15 minutes chrono en main le même programme avec synchronisation bi-directionnelle.

Dernière petite information, Microsoft Sync Framework devrait être disponible avant la fin de l’année 2008.

Si vous voulez en savoir plus sur Microsoft Sync Framework, n’hésitez pas à aller consulter les liens suivants :
Téléchargez Microsoft Sync Framework CTP1
Téléchargez une introduction à Microsoft Sync Framework
Centre de développement Microsoft Sync Framework sur MSDN (en anglais)